top of page
  • Photo du rédacteurLaurence Sanchez

Équilibre - Le mental


Laurence Sanchez Blog - Équilibre - 2

De l’équilibre cosmique à l’équilibre mental ?


La définition philosophique de la notion d'équilibre peut nous évoquer un pivot ou un balancier : ce qui exprime aussi bien la neutralité que la lutte, aussi bien le repos qu’un état de tension.


L'équilibre implique alors un affrontement entre forces opposées.


Mais ces forces peuvent aussi être vues comme complémentaires, équivalentes, voire identiques et interchangeables, ce qui signifierait alors que les déséquilibres sont illusoires :


L’ensemble est toujours équilibré, puisqu’il est UN !


La notion d’équilibre questionne la structure même de l’univers. Si l’on considère que l’univers est un « cosmos » (au sens d’un Tout ordonné), alors chaque déséquilibre appelle un rééquilibrage naturel : l’univers peut être vu comme un ensemble cohérent et harmonieux.


A l’inverse, si l’on considère que l’univers est chaotique et dépourvu de sens, alors on peut penser que la tendance est celle d’une séparation sans retour, autrement dit d’un déséquilibre croissant et irréversible.


Nous pouvons dire que l'équilibre a donc à voir avec notre vision de l’univers, et c’est en ce sens qu’il touche à notre état psychique.

Autrement dit, si nous reconnaissons que tout est en ordre, nous pouvons avoir alors accès à la paix intérieure et à la sérénité : nous nous en remettons au cours des choses, nous sommes dans Inclure plutôt qu'Exclure.


Nous ne craignons rien : nous faisons confiance à la Nature.


La suspension de tout jugement - où la prise de conscience que nous sommes en train de juger -, la suspension du doute - où la prise de conscience que nous sommes en train de douter - ou pour le dire différemment Prendre une posture d'Observateur, de Témoin pour freiner et tempérer ces habitudes intérieures et cognitives peuvent être un moyen d’atteindre l’ataraxie - absence de trouble, équilibre mental.


En guise de conclusion pour aujourd'hui, je dirai que l’équilibre questionne la vie et son mécanisme biologique. La vie – et Ce qui Nous traverse – est cette force mystérieuse qui anime la matière. Qui la décompose et qui la recompose sans cesse. La vie est "en lutte" permanente contre les déséquilibres - homéostasie-, et c'est peut être une des explications de notre peur du déséquilibre.


Et pourtant, le principe même de la vie se fonde précisément sur les déséquilibres : elle se nourrit des failles des écosystèmes, elle trouve un chemin au milieu du désordre, elle tire parti de ce qui disparaît ou n'est plus pour aller toujours plus loin.


❤️ Un chemin, un processus qui nous invite à évoluer !! ❤️





0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page