top of page
  • Photo du rédacteurLaurence Sanchez

Prendre les bonnes décisions


Laurence Sanchez Blog - Prendre les bonnes décisions

Prendre les bonnes décisions.

Comment savoir si nous prenons de "sages" décisions pour nous-mêmes ?


Sur quoi nous appuyer pour les prendre ?


Mettre ensemble deux systèmes cognitifs : l'un intuitif et l'autre rationnel.


Selon Daniel Kahneman, psychologue et économiste, il existe deux systèmes de la pensée chez l’être humain :


  • D’une part, la pensée réflexive, lente, réfléchie, logique, analytique, consciente. Elle est basée sur des éléments rationnels et permet de résoudre des problèmes abstraits complexes.


  • D’autre part, la pensée intuitive, rapide, instinctive, émotionnelle, inconsciente. Elle est fortement influencée par nos biais cognitifs et nous permet de réagir rapidement à notre environnement, mais elle est aussi entre autres ce qui alimente notre créativité.


Avoir conscience de ces deux versants de la pensée pour prendre nos décisions et mieux avancer dans nos vies.


LE DISCERNEMENT

Discerner, c’est « se rendre compte précisément de la nature, de la valeur de quelque chose, faire la distinction entre des choses mêlées, confondues » (Le Petit Robert).


C’est donc avant tout identifier et dissocier clairement les différents facteurs objectifs et subjectifs, mais c’est aussi faire un travail sur soi, prendre du recul, se libérer de ses biais cognitifs et émotionnels en en prenant conscience, pour mieux définir le sens de sa décision.


Au-delà de notre intelligence intellectuelle, qui nous permet d’appréhender les aspects rationnels de la situation, et de l’intelligence émotionnelle, qui permet d’identifier avec lucidité nos émotions et nos besoins (ainsi que ceux des autres), le discernement nous invite à mobiliser une intelligence "spirituelle", qui nous permettrait d’accorder nos choix aux finalités profondes auxquelles nous aspirons réellement.





0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page