top of page
  • Photo du rédacteurLaurence Sanchez

Une société moins inégalitaire


Laurence Sanchez Blog - Une société moins inégalitaire

À tous ceux // celles, qui âgé.e.s de plus de 22 ans qui aimeraient vivre dans une société moins inégalitaire.


" On nous l'a dit : c'est difficile de se trouver belle après 50 ans. " C'est à partir de ce constat que la jeune photographe Clélia Odette Rochat décide de créer une magnifique série "Belles Mômes" où elle nous offre, avec un regard plein de délicatesse, les portraits de corps de femmes de plus de 50 ans.


C’est bien connu, la femme vieillit quand l’homme mûrit. La ride accable la première, alors qu’elle ennoblit le second.


Dans son livre percutant, "Et si les femmes avaient le droit de vieillir comme les hommes ? " Amanda Castillo se dresse contre cette injustice flagrante de la façon dont notre société traite le vieillissement des femmes par rapport à celui des hommes.


Depuis toujours, les femmes savent qu’elles sont regardées. Elles ont intériorisé ce regard porté sur leur corps, ce qui les met dans une situation quotidienne de préoccupation esthétique et ce souci pour l’apparence peut être interprété comme une soumission aux diktats masculins.


Dans son livre, Amanda Castillo célèbre les figures exceptionnelles qui ont osé défier les normes établies, telles que George Sand, Dominique Rolin et Benoîte Groult.


Leur parcours illustre admirablement leur émancipation face à ces injonctions oppressantes.


La journaliste souligne qu'il existe deux voies possibles pour les femmes.


  • Soit nous nous engageons dans la déconstruction de la masculinité toxique et travaillons à changer la société. Mais, ce combat peut s'avérer épuisant, nous laissant parfois comme des combattantes amères et obsédées par l'oppression que nous cherchons à éradiquer.


  • Soit, nous pouvons puiser dans nos propres forces, rayonner dans nos solitudes choisies si solitude il y a, nous aimer sans nous soucier du regard des autres.


Et cette prise d'autonomie peut aider à transformer les relations entre hommes et femmes.


❤ En embrassant notre propre pouvoir, nous pouvons réécrire les règles du jeu et redéfinir les relations entre les genres avec une joie et une autonomie, que je nous souhaite, contagieuses. ?

Nous pouvons décider de nous ré approprier nos corps.


Un projet de cohérence avec soi-même. Chaque matin, faire le choix de façonner notre apparence en accord avec notre état d'esprit, à l’image que nous avons envie de renvoyer, à l’idéal esthétique qui est le nôtre, de manière consciente et réfléchie.

Vieillir, c'est aussi une symphonie de sagesse et de grâce, où chaque note nous rappelle que nous sommes belles, puissantes et pleinement vivantes.


Je Nous aime ❤





0 commentaire

Comments


bottom of page