top of page
  • Photo du rédacteurLaurence Sanchez

L'impuissance apprise


Laurence Sanchez Blog - L'impuissance apprise

L'IMPUISSANCE APPRISE


Subir un évènement sur lequel on n'a aucun pouvoir peut condamner l'esprit humain à la résignation et la passivité. Les expériences traumatiques, en particulier, peuvent annihiler la motivation de l'individu à trouver des solutions.


Découverte expérimentale des psychologues Martin Seligman et Steven F. Maier (1967), l'état psychologique de l'impuissance apprise a permis de mieux comprendre certains mécanismes de la dépression.


L'exemple du dressage des éléphants captifs dans les cirques nous montre comment le conditionnement qu'ils subissent depuis petits les amènent à se soumettre. Attachés à une barre ou un arbre via une chaîne accrochée à leur pied, les éléphanteaux, n'ont pas la capacité de briser ces chaînes, en raison de leur petite taille et de leur corps fragile.


Avec le temps, ils apprennent qu'il est impossible de s'échapper. À l'âge adulte, malgré leur taille gigantesque et leur puissance physique, les éléphants se résignent à leur condition.

Tout comme les éléphants, l'impuissance apprise peut nous affecter.


NOUS POUVONS APPRENDRE À DÉSAPPRENDRE.


Selon Seligman, cet état engendre 3 types de déficit :


  • Des déficits cognitifs, notamment, la conviction d'être définitivement condamnée à une situation. Aucun changement n'est possible.


  • Des déficits motivationnels qui se manifestent à travers le renoncement à toute initiative de changement pour échapper à une situation donnée.


  • Des déficits émotionnels qui correspondent généralement à un État dépressif qui entraîne un manque d'intérêt en créant ainsi un cercle vicieux d'impuissance.


Trois concepts sur lesquels nous pouvons nous appuyer pour surmonter les effets négatifs de l'impuissance apprise et favoriser la résilience :


  • La personnalisation = donner du crédit pour les réussites et les accomplissements personnels, plutôt que d'attribuer tout succès à des facteurs externes ou à la chance.


  • La permanence = considérer les événements négatifs comme des situations temporaires qui ne dureront pas indéfiniment, plutôt que de les percevoir comme des échecs permanents.


  • La généralisation = étendre les compétences et les réalisations dans d'autres domaines de la vie, plutôt que de les limiter à des situations spécifiques ou isolées.


Bien entendu, l'aide extérieure, Thérapies orientées solutions (comme la thérapie comportementale, la psychologie positive, les TCC et d'autres approches ?...), peuvent être un soutien précieux et primordial.


❤️AUCUNE BLESSURE NE PEUT ETRE GUÉRIE.





0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

ความคิดเห็น


bottom of page